EDS / ISJPS (UMR 8103)

Regards croisés sur la procréation dans la loi bioéthique de 2021

La loi sur la bioéthique de 2021 ouvre la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Ce cycle de conférences examine les implications de cette nouvelle mesure : Existe-t-il un risque de pénurie de gamètes qui la priverait d’effectivité ? Faut-il repenser les droits de filiation ? Et si la devise de cette loi est « La PMA pour toutes », autorise-t-elle réellement la procréation assistée pour toutes les femmes ? Les veuves ont-elles le droit d’y recourir ? Et qu’en est-il des femmes sans uterus ou qui ne peuvent porter un enfant ? La loi bioéthique de 2021 complique la transcription des actes de naissance des enfants nés au moyen d’une gestation pour autrui à l’étranger. Les différents conférenciers analysent la portée du changement introduit par le législateur et s’interrogent sur la légitimité des arguments sous-tendant le maintien de l’interdit de la GPA en France. Par-delà les questions juridiques, la professeure de psychologie à l’Université de Cambridge, Susan Golombok, nous éclaire sur le développement de l’enfant au sein de ces « familles modernes ». Ses recherches montrent que la parenté génétique des parents ou leur orientation sexuelle sont moins importants pour le bien-être des enfants que la qualité des relations familiales.

Creative Commons license 05_La filiation en France des enfants nés d’une GPA [Jan. 26, 2022]

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode